Accueil

Journal
Lancement du livre de Fran
du 07/01/2008
par Michel MARASSE
 Les Cousins Acadiens - 102 articles  

L'Histoire de l'Acadie et des Acadiens en poitou racontée aux enfants par Papy Théo

Le week-end de Pâques n'est pas un moment idéal pour le lancement d'un livre. Nombreux sont ceux qui profitent des 3 jours non travaillés pour partir et souffler un peu, d'autres reçoivent la famille et ces heureux moments sont prioritaires.



Malgré tout, environ 80 personnes sont venues assister à cette réception conviviale et chaleureuse qui s'est déroulée dans la bonne humeur. Et le soleil est, lui aussi, au rendez-vous !
Des personnalités sont présentes : Jean-Claude PINNEAU, maire d'Archigny, Paul FROMONTEIL, vice-président du Conseil Régional, Fabien VERGER, du CRDP Poitou-Charentes, Maurice FORTIN, maire de La Puye, Jacky JOSEPH, adjoint au maire d'Availles et président de la FNACA, Claudine PAULY, écrivain, Claude GAUDIN, adjoint au maire d'Archigny. Gérard BARC, conseiller général, fidèle à l'Acadie et à l'association, s'était excusé.




Gérard ARDON-BOUDREAU, président de l'association Les CousinsAcadiens du Poitou, souhaite la bienvenue aux invités et explique le cheminement jusqu'à la création du livre « L'histoire de l'Acadie et des Acadiens en Poitou racontée par Papy Théo » de FRAN. Les Cousins Acadiens, voulant mettre en place un bagage pédagogique, ont commencé la démarche il y a un peu plus de deux ans. L'avancement du projet fut bloqué par divers problèmes. Gérard ARDON a donc demandé à FRAN d'écrire une synthèse attrayante de deux pages destinée aux enfants en visite au musée, puis à ceux des écoles que l'association espère bien amener vers l'histoire et le patrimoine acadiens. FRAN a tenu le pari, mais lancée dans l'écriture elle a réalisé un livre illustré de 60 pages auquel sont jointes des fiches pédagogiques réalisées en collaboration avec le CRDP Poitou-Charentes. Ce livre, précise Gérard, est le noyau de ce bagage pédagogique qui nous tient tant à coeur.



FRAN, un peu émue, prend la parole pour remercier tous ceux, connus et inconnus, qui sont venus la soutenir dans cette ferme acadienne, lien entre le passé et le présent. Elle explique que de nombreux livres, magnifiques et riches en renseignements existent sur l'Acadie, mais qu'ils ne sont pas abordables par les enfants ou les adultes voulant s'initier à l'Acadie. Ce morceau d'histoire raconté par papy Théo leur est donc destiné, et elle espère que le projet des Cousins Acadiens du Poitou, de recevoir les écoles, se concrétisera. Elle explique avoir contacté de nombreux éditeurs qui ont décliné sa proposition et remercie T.D.O. Editions d'avoir accepté de publier son livre. Elle termine par le souhait, même s'il est utopique, que le monde soit comme l'Acadie, un pays sans frontières.



Benjamin JUGIEAU, T.D.O. Editions, a quant à lui expliqué sa décision d'éditer ce livre. Il a connu FRAN par hasard et a été intéressé par le thème du livre, l'Acadie et ses boulversements, partie méconnue de notre histoire. L'écriture très contemporaine et les illustrations destinées aux enfants l'ont fait s'engager dans l'aventure.



Puis l'heure est venue de la conférence sur l'Acadie tenue par Michel ROUX, président de FALAISE ACADIE QUEBEC. Avec la passion qui l'anime il égrène les dates, les noms, les anecdotes, jusqu'au petit détail intimiste, à croire qu'il y était. FRAN dit de lui avec admiration « c'est une encyclopédie vivante. Appuyez sur le bouton Acadie et il vous raconte tout ».
Merci Michel de ta présence en ce beau jour.

FRAN a à nouveau remercié les participants à cette manifestation et a proposé, pour clore cette réuion , de dédicacer son livre. Chaque intéressé a donc fait écrire un petit mot personnalisé dans son « Histoire de l'Acadie et des Acadiens en Poitou racontée aux enfants par papy Théo » avant d'aller boire le verre de l'amitié avec l'assemblée. Ce pot de l'amitié était offert conjointement par les Cousins Acadiens du Poitou et Benjamin JUGIEAU - T.D.O. Editions.



Rappelons que ce livre est destiné aux jeunes de niveau CM1/CM2 et collèges, mais qu'il intéressera tous les adultes désirant faire connaissance avec l'Acadie. Les parents peuvent également le lire aux plus petits.

Voici, pour une mise en bouche, quelques extraits du livre de FRAN :

Aujourd'hui il pleut. Comme c'est dommage ! C'est mercredi et tous les mercredis après-midi Justine 8 ans, Etienne et Clément, les jumeaux de 10 ans, vont chez Papy Théo pour jouer dans le grand jardin et grimper dans le chêne centenaire dans lequel est construite une cabane en bois. C'est super, mais pas quand il pleut.

Qu'est-ce qu'on fait, dit Justine en serrant sa poupée Caroline bien au chaud contre elle ?
Ben, on y va quand même, répond Etienne en laçant ses baskets !
Papy Théo va nous attendre sinon, renchérit Clément en enfilant son blouson.

[...]

Le feu pétille dans la cheminée. Elle n'est pas comme toutes les cheminées, elle n'est pas très profonde et le conduit est tout droit. C'est vraiment une très vieille cheminée qui doit certainement être aussi vieille que la maison !

[...]

Les Voilà donc arrivés et très bien accueillis par les MicMacs [] Les MicMacs leur montraient comment chasser et reconnaître les plantes de leur région[]

[...]

J'en étais à cette période très dure car pendant « Le Grand Dérangement » tout ce qui appartenait aux Acadiens, tous ce qu'il avaient construit, tout ce qu'ils avaient cultivé fut brûlé [] Les canons tonnaient à longueur de journée. Tout était en feu[]

[...]

Le Marquis, lui, vivait sur ses terres à Monthoiron car il aimait la campagne. Il était ce que l'on appelle un physiocrate...
Un physiogratte ?
Pas « gratte Justine ! « crate », un physiocrate []

[...]

Ils marchèrent longtemps, très longtemps, les enfants à leur cou ou sur leur dos. Ce voyage fatigant les amena à Châtellerault. Ils ne furent pas très bien accueillis par les habitants qui avaient peur que les Acadiens prennent leur travail. On les logea dans le quartier de Châteauneuf, dans des maisons insalubres. Il n'y avait pas de vitres aux fenêtres, seulement du papier. Il faisait froid et il pleuvait.

[...]

Ma maison était à mon arrière, arrière, arrière, arrière, arrière, arrière, arrière, arrière, grand père. Il était né en 1741 à l'Ile Saint-Jean, en Acadie. Lorsqu'il arriva à La Rochelle, à la suite du Grand Dérangement, il était seul car ses parents étaient morts pendant le voyage []

[...]

Une génération, c'est le temps de vie d'un adulte jusqu'à ce qu'il ait un enfant. Cet enfant est une autre génération. Et quand il aura à son tour un enfant, ce sera une autre génération []

[...]

La légende d'Evangéline. En 1755, à Grand Pré, en Acadie, dans un merveilleux automne aux feuilles tout de rouge et d'or vêtues, une magnifique jeune fille, brune aux yeux noirs, venait d'avoir 17 ans. Elle s'appelait Evangéline Bellefontaine [] Car elle avait un fiancé, le beau Gabriel Lajeunesse. Gabriel et Evangéline s'aimaient très fort [] Tout le monde fut poussé dans les navires qui devaient emmener les Acadiens loin de leur terre []


Où se procurer ?

« L'histoire de l'Acadie et des Acadiens en Poitou racontée aux enfants par papy Théo » de FRAN ?

- dans certaines librairies et grandes surfaces
- au musée acadien des Huit Maisons à Archigny (tél.fax 05 49 85 57 46)
- auprès de l'auteur(e)  : Par courrier : Françoise Glain Le Petit Peu  86210 Archigny  par tél de France 05 49 21 23 85  de l'étranger : 33 5 49 21 23 85

Ce livre est en vente au prix de 15,50 €. Ajouter 3 € pour les frais de port pour la France

Où sera FRAN pour dédicacer son livre ?


A la ferme acadienne n° 6 (à La Croix de Justice) d'Archigny les 6 mai, 3 juin, 1er juillet, 29 juillet, de 14 à 18 heures.
A l'abbaye de Fontaine le Comte les 16 et 18 mai
A Mondion pour la fête country/acadienne le 30 juin tout l'après-midi
A l'auditorium du musée archéologique de Civaux le 8 juillet à partir de 17 heures
Le 15 août à l'occasion de la fête acadienne au musée des Huit Maisons, à 14 heures, et à la ferme acadienne n° 6 à partir de 15 heures.


LES COUSINS ACADIENS, FRAN et T.D.O. EDITIONS
vous remercient et vous souhaitent bonne lecture.
Retour au journal - Retour à la page d'accueil