Accueil

Journal
Fête Acadienne du 15 août 2010
du 24/08/2010
par Michel MARASSE
 Les Cousins Acadiens - 102 articles  

à la ferme musée d'Archigny

LE PETIT TINTAMARRE aux Huit Maisons D'ARCHIGNY


Au lever le temps brumeux et le ciel couvert, associés à une très fraîche température, ne laissent rien présager de bon. Pourvu que ça change !!!

LA MESSE MARIALE

Malgré tout, le rendez-vous de 10h30 à l’abbaye de l’Etoile pour la messe mariale voit converger de nombreuses voitures qui envahissent rapidement le parking.
A 10h30 précise M. Jacques LONHIENNE accueille monseigneur WILZER évêque auxiliaire à Poitiers, ainsi que le Père ROBERT.
Après les mots de bienvenue M. Jacques LONHIENNE retrace, avec talent, les liens forts qui unissent l’abbaye aux Acadiens.
L’office religieux dédié à cette reine du ciel qu’est, pour les Acadiens, la vierge Marie, est tout à fait remarquable. D’une part les connaissances acadiennes de Mgr WILZER sont beaucoup plus étendues qu’il ne le prétend, ce qui lui permet de restituer parfaitement l’ambiance de la cérémonie dans le contexte de la Fête Nationale des Acadiens. D’autre part le choix des textes liturgiques est tout à fait pertinent.


Le chef de chœur, M. de FEYDEAU, guide de main de maître la chorale paroissiale de Pleumartin, et, comme toujours, Mme Michèle DEBAIN fait des merveilles à l’harmonium.


Plus de 300 personnes assistent à cette très belle manifestation que L’ave Marie Stella, l’Hymne National des Acadiens vient conclure.
Le président des Cousins Acadiens tient à souligner que cette Fête Nationale des Acadiens est pour tous les peuples opprimés un message d’espoir, car après avoir subi tant d’épreuves, de privations et de brimades, les descendants de cette petite poignée de déportés retrouvent aujourd’hui le droit de revendiquer leur culture et de faire au grand jour des projets d’avenir.
Puis vient le moment des remerciements à :
M. Jacques LONHIENNE pour son accueil et son hébergement
Mgr WILZER et au père ROBERT pour la qualité de l’office.
Mme DEBAIN, M. de FAYDEAU, à la Chorale.
La Communauté de Paroisse de Pleumartin qui s’est occupée de la préparation, de la décoration et de l’organisation de cette manifestation.
M. Gérard GUITET qui assure tous les ans bénévolement la sonorisation.
Merci à toutes et tous d’être venus nous accompagner pour la première partie de notre fête.


Enfin, merci à la Reine de cette journée, merci Marie de garder ouvert le parapluie qui nous protègera des larmes du ciel pour le restant de la journée.
Rendez-vous au Musée Acadien pour le pique-nique et le concert.
Bonne journée à toutes et à tous.

LE PETIT TINTAMARRE

Le second volet de la Fête Nationale Acadienne en Poitou se déroule, comme chaque 15 août, autour de la ferme-musée. Cette dernière est maintenant gérée en partenariat entre l'association Les Cousins Acadiens du Poitou et la Communauté d'Agglomération du Pays Châtelleraudais (C.A.P.C.).

Pour nos bénévoles, la fête débute le 13 et se termine le 16 août. Le podium, des tables et bancs nous sont livrés de Châtellerault par la C.A.P.C. Les mairies d'Archigny et de Monthoiron nous prêtent également stands, tables et chaises.

Le grand ordonnateur des problèmes d'intendance, qui sont des préalables incontournables au bon déroulement de notre fête (installation, fléchage etc.), est notre ami Claude Moulin.

Malgré un temps incertain annoncé par la météo, les cousins et leurs amis sont venus nombreux pique-niquer en commun dans l'amitié et les retrouvailles. Deux cent vingt plateaux-repas ont été distribués ; s'y ajoutent tous les paniers repas apportés par les participants.


Et le soleil est apparu vers midi !

LE CONCERT DE CAROLYNE JOMPHE ET DE « CEUX D'ICI ».

A 15h, le groupe « Ceux d'ici »,  avec Jean Tribouloy, et Gérard Guittet, ouvrent les festivités musicales sur des airs de chez nous, ces airs poitevins si proches de ceux de l'Acadie.




Ouverture du spectacle par Gérard Guittet



Le Groupe '' Ceux-d'ici ''

Un public d'environ 1500 à 2000 personnes s'impatiente et s'enthousiasme sous un soleil radieux lorsqu'à 16 H apparaît sur scène , tout de blanc vêtue, notre cousine Carolyne JOMPHE. 



Carolyne, descendante acadienne des Terriot, est native de Havre Saint-Pierre au Canada, charmant village de la côte nord sur le bord du Saint-Laurent qui fut fondé par des Acadiens venus de l'Ile de la Madeleine.


C'est avec chaleur et émotion que le public écoute ses chansons acadiennes bien connues comme « Evangéline » et « Viens voir l'Acadie », et bien d'autres dont certaines rendent hommage aux Amérindiens.



Succès indéniable, le public restent attentif jusqu'à la fin et Carolyne répond ensuite à l'assaut des demandes d'autographes et de C.Ds. A noter la présence, dans ce public passionné, de Michèle Debain Présidente de Châtellerault-Québec-Acadie, de plusieurs Québécois de passage dans le Poitou, et de Roger, le premier trésorier de notre association en 1980.

Tout l'après-midi, et surtout pendant l'entracte, le bar et nos stands sont énormément visités, stands tenus parfois par de nouveaux bénévoles, comme Séverine à la pêche à la ligne ou Bernadette aux enveloppes toutes gagnantes.

 A l'accueil, l'association présente, comme habituellement, films, livres, souvenirs, tickets repas et, fait inhabituel, enregistre un bon nombre d'adhésions.

 Comme tous les ans, Bernard, venu de Montréal, tient le chamboule-tout ou le bar avec Paul et ses serveuses. Au stand de crêpes, Anne-Marie, devant l'affluence de la demande, manque de pâte pour sa poêle.

 Michel et Thérèse, dans la foule, proposent la pesée du jambon.



Pendant le spectacle et à l'entracte, les visiteurs s' arrêtent très nombreux au stand de la généalogie qui expose une revue de presse de l'année 1980, date de la fondation de l'association Les Cousins Acadiens du Poitou, et des photographies sur l'hommage rendu par la mairie de La Puye le 8 mai 2010 à André Blanchard « découvreur » en mars 1902 du « plan général de la colonie accadienne fixé par le gouvernement françois en l'année 1773 ». Sur ce plan figuraient, ferme par ferme, les noms des familles, ce qui lui a permis de réaliser la Généalogie de la Colonie Acadienne du Poitou, soit 10 000 fiches déposées aux Archives Départementales de la Vienne avant 1974. Marie-Marcelle et Noëlle ne cessent d'être sollicitées pour des demandes d'informations généalogiques.


ET IL FAUT BIEN UNE FIN...

La journée, magnifique, se termine à 19 H.
Comme à l'accoutumée, notre Président, Gérard Ardon-Boudreau, remercie l'assistance de sa fidélité à notre rendez-vous. Merci également à nos bénévoles toujours dévoués, aux collectivités locales et territoriales pour leurs concours. Un double merci à monsieur Morteau, l'agriculteur qui, cette année encore, nous a gracieusement prêté sa prairie pour stationner les voitures et installer le podium.


Lucien GERME
Secrétaire de l'association

 

Le site de Carolyne JOMPHE   www.carolynejomphe.qc.ca

Clip(s) vidéos associé(s) à cet article

Téléchargez FlashPlayer pour lire cette vidéo.
Carolyne JOMPHE '' viens voir l'Acadie ''
Téléchargez FlashPlayer pour lire cette vidéo.
Le groupe du Poitou '' Ceux d'ici ''
Téléchargez FlashPlayer pour lire cette vidéo.
Carolyne JOMPHE '' Evangéline ''
Téléchargez FlashPlayer pour lire cette vidéo.
Carolyne JOMPHE '' Tous les Acadiens.... ''
Téléchargez FlashPlayer pour lire cette vidéo.
Carolyne JOMPHE chante ''L'homme de 40 ans ''
Téléchargez FlashPlayer pour lire cette vidéo.
Carolyne JOMPHE '' Un peuple ''
Téléchargez FlashPlayer pour lire cette vidéo.
Carolyne JOMPHE '' le 15 août ''
Retour au journal - Retour à la page d'accueil