Accueil

Journal
La carrière des Petites Touches
du 16/05/2015
par Michel MARASSE
 Histoire et Patrimoine d' Archigny - 65 articles  

Il faut, pour la voir, suivre le chemin qui va à l’habitation des Petites Touches, puis prendre à droite une passe qui mène apparemment dans le petit bois.

 

Elle s’offre à nous après quelques mètres, blanche, creusée en U, haute de plus de dix mètres, parsemée d’une végétation d’essences variées.

 

L’extraction a, de mémoire des anciens, toujours existée, ne serait-ce que par quelques agriculteurs qui venaient y casser des cailloux destinés au remblai de leurs chemins.

 

Après la guerre, l’entreprise RAYMOND, de Cenan, prit l’affaire en main et exploita la carrière à plus grande échelle. Les blocs étaient détachés à la dynamite et, avant que l’arrivée du concasseur ne vienne soulager les travailleurs, les hommes les réduisaient en petits morceaux à la masse.

 

Souvenir de l’exploitation, mangé par le lierre, un appareillage qui déversait le calcaire du concasseur dans les camions présente son goulot rouillé et ses deux grosses vis de maintien.

 

Le calcaire concassé servait à remblayer, réparer ou faire les routes.

Cette carrière est privée, il est donc du devoir de chacun de la respecter.

 

 

 

L’ancienne carrière d’extraction de calcaire, les Petites Touches, Archigny

 

 

 

Françoise Glain  05/05/14

 

Retour au journal - Retour à la page d'accueil