Accueil

Journal
Expositions du 20 juillet 2014
du 22/09/2014
par Michel MARASSE
 Histoire et Patrimoine d' Archigny - 65 articles  

des associations : Histoire et Patrimoine d'Archigny et Foyer Populaire d' Archigny

   Le matin, esprit chagrin, surtout un dimanche, on se lève tranquillement, on déjeune et on voit après. Malgré tout, la cérémonie du 14 juillet au pied du monument aux morts aurait dû amener du monde aux stands d’Archigny Accueil et à la salle des fêtes où le Foyer Populaire exposait ses photos et ses travaux d’aiguilles et où notre association, Histoire et Patrimoine d’Archigny, exposait sur le thème des orchidées de la commune.

 

l'expo du club Photo du Foyer Populaire :  thème libre

 

 

Expo des travaux de la section couture du Foyer Populaire

 

L'expo photo des Orchidées sauvages de Histoire et Patrimoine d' Archigny

 

   Mais non, pas grand monde. Et, me direz-vous,  pourquoi la cérémonie du 14 juillet alors que nous sommes le 20 ? . A cause du partage des festivités entre communes, chacune organisant son feu d’artifice un jour différent de l’autre, le public pouvant ainsi varier les plaisirs.


   Le matin donc, assez calme. Néanmoins, monsieur le maire, le premier adjoint, J.P. Arlandis et un conseiller municipal, Jacky Roy, nous ont fait le plaisir d’honorer notre invitation et nous les remercions de l’intérêt qu’ils ont porté à notre exposition. Mais la célébration sur la place les appelait au devoir, la foule ne s’y pressant pourtant pas... Quelques adhérents sont venus se rendre compte du travail de l’association et admirer les photos. 

 

 

 

   La reprise des activités a eu lieu vers 15 heures et nous n’avons pas été déçus de notre après-midi puisque assez nombreux furent ceux qui bravèrent le temps qui n’était pas vraiment de la partie. Nous avons pu ainsi faire la connaissance de plusieurs personnes de la commune, attachées au respect de la faune et de la flore et notamment aux orchidées. Elles nous signaleront les zones et espèces qu’elles pourraient rencontrer lors de promenades ou de travaux agricoles, nous permettant ainsi d’élargir notre recensement. 

 

  Une carte montrant les 18 stations sur lesquelles 22 espèces ont été recensées cette année expliquait la protection à apporter à ces plantes dont la fragilité, pour certaines, peut provoquer une disparition, a fortement intéressé les visiteurs.

 

 

  Au cours de cet après-midi nous avons eu le plaisir d’accueillir M. Jacques Potiron, responsable départemental et cartographe pour la Vienne de la Société Française d’Orchidophilie et son épouse, ainsi que Jean-Louis Jollivet, président de Vienne Nature et son épouse Suzy. De longues discussions se sont installées entre eux et les visiteurs avides d’informations. Tous les deux ont longuement échangé sur les thèmes qui leur tiennent à cœur. Nous remercions également Sylvie Gourmaud et Gérard Lefèvre, conseillers municipaux, de leur visite et de l’intérêt qu’ils ont porté à notre exposition.


  A 18 heures, il était temps, pour nos amis du Foyer Populaire et pour nous, de ranger les cadres, la couture et les grilles. Et il pleuvait averse à l’extérieur…
Cette année le recensement n’a été fait, physiquement, que par une seule personne, Dominique Antigny. C’est un travail méticuleux et prenant et il est impossible de couvrir toute notre grande commune de cette façon. Le recensement de l’année 2015 sera plus complet puisque nous partagerons la commune en 4 secteurs prospectés par une ou deux personnes sur chaque secteur. Se sont proposés Dominique Antigny, Jean-Claude Cardinaux, Françoise et Didier Glain… nous recherchons une ou plusieurs autres personnes. Si vous aimez la marche en campagne, êtes intéressé par ce recensement (de mars à juin) et désirez nous aider, merci de nous contacter (05 49 21 23 85 ou directement auprès du secrétaire Dominique Antigny). Nous pourrons ainsi mieux gérer ce patrimoine communal et communiquer les informations à la Société Française d’Orchidophilie pour mise à jour des listes.

 

RAPPEL de quelques consignes : ne fauchez pas, ne coupez pas, n’arrachez pas les orchidées. Elles ont besoin de leur environnement naturel pour s’épanouir. Les faucher ou les couper revient à détruire l’espèce. Laissez les croître et vivre pour embellir et enrichir notre environnement. Si vous le pouvez, débroussaillez leur site car enfouies elles dépériront.
Un grand merci à toutes celles et à tous ceux qui nous ont rendu visite, nous en avons été très touchés.


Une conférence sur les orchidées du monde et d’Archigny était prévue pour le 25 octobre mais l’indisponibilité de la salle fait que nous devons repousser cette manifestation. Nous communiquerons dès que possible la nouvelle date. Merci de votre compréhension.

Françoise Glain

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Photos des Orchidées sauvages

Retour au journal - Retour à la page d'accueil