Accueil

Journal
Activités de HPA en août et septembre 2017
du 04/11/2017
 Histoire et Patrimoine d' Archigny - 50 articles  

Notre association travaille actuellement sur l’église en tant que patrimoine bâti et prépare un ouvrage le plus descriptif possible sur l’édifice au cours des siècles, depuis sa construction au XIIe siècle.

Afin de promouvoir ce bâtiment qui a, malheureusement, subi de nombreux dommages et modifications, nous avons organisé deux animations, en août et en septembre.

 

Le 9 août 2017 - Les églises accueillantes

En collaboration avec le Grand Châtellerault et la municipalité, notre participation aux « églises accueillantes » a été l’occasion d’une exposition sur les cloches de notre beffroi, d’un historique sur l’église et des photos des 19 églises de la paroisse saint André-Hubert Fournet. Ces expositions sont permanentes et restent présentées dans le narthex de l’église, accessibles à tout visiteur.

Soixante-dix personnes nous ont fait le plaisir de venir à notre rencontre, réclamant des visites commentées par notre association.

À 19 heures, Irène Arreteau, de l’office de tourisme de Châtellerault, est venue faire, à son tour, une visite guidée de l’édifice, les présents, malheureusement peu nombreux, étant suspendus à ses explications.

 

Le 17 septembre 2017 – Autour du campanaire

Le campanaire désigne les cloches et ce qui leur est afférent.

Nous avons travaillé avec Virginie Tostain et Marie-Julie Meyssan sur le campanaire du Grand Châtellerault. Les deux cloches du beffroi de notre église étant classées aux monuments historiques, une étude approfondie a été entreprise. Une exposition photos et explicative des cloches est visible à l’église, permettant de faire connaissance avec Bernard (1687) sauvée de l’abbaye de l’Étoile en 1792 et Rozalie (1803-1804) cloche dite de l’an XII.

Bernard et Rozalie

Ce 17 septembre, journée du patrimoine, des objets liturgiques dont un reliquaire et son authentique de reliques de saint Georges, des missels, dont un de 4 kg ayant appartenu au chanoine de Villeneuve, des chasubles et des images de communion dentelées ou en paraffine séchée, étaient exposés.

reliquaire contenant l’authentique de relique délivré le 21 novembre 1853.

missel ayant appartenu au chanoine de Villeneuve

chasuble et son détail de broderie

images de communion dentelées et en paraffine séchée

Des kakémonos, prêtés par la société Bodet, expliquaient la fabrication des cloches et des beffrois.

cloches et beffrois par la société Bodet

 

Dans l’après-midi, toutes les heures, l’histoire générale des cloches était racontée par Michel Dubois, conteur et comédien, et l’histoire particulière de chaque sonnerie, rapportée à nos cloches, était dite par des membres de notre association, Sandra et Thierry Lenfant, Annette et Jean-Claude Cardinaux. À chacune de ces interventions, étaient sonnés le tocsin, le glas, l’angélus et le carillon. Peu de visiteurs, mais des personnes très attentionnées qui ont fait part de leur intérêt pour notre animation.

Concernant les cloches et le clocher, notre association, avec l’autorisation de la municipalité, s’engage à nettoyer régulièrement le beffroi. Dans ce but, et pour éviter tout accident, nous avons fabriqué un faux plancher démontable positionné sur celui d’origine, très vermoulu, surtout au niveau de la trappe de descente des cloches. Les matériaux ont été payés par notre association, les travaux exécutés par nos membres actifs.

Le 16 septembre, journée du patrimoine, notre association animait « Chants sans son », paroles dites par Michel Dubois et au saxo Guy Savigny. Une après-midi conviviale et culturelle.

Françoise Glain

 

 

 

 

 

Retour au journal - Retour à la page d'accueil