Accueil

Journal
Les Croix Monumentales
du 03/04/2020
 Divers - 61 articles  

 

Dans notre région poitevine, nombreuses sont les croix (crux) qui ont résisté au temps. Après recensement il en resterait douze à Archigny.

Mais l’on entend souvent dire qui yavions ben une croix dans quou chmin mais j’savions point cqu’elle étions devnue !

Autrement dit : Qu’il y avait bien une croix dans ce chemin mais que je ne sais pas ce qu’elle est devenue !

Nous pouvons supposer que, les terres du village étant étendues et présentant autrefois plus de 150 hameaux, les croix fleurissaient à tous les embranchements de chemins.

Celles que nous avons étudiées ont peut-être été envahies de végétation, mutilées, dégradées par le temps et les discordes,

plutôt menacées par l’incurie que par le vandalisme, mais ces croix ont été sauvées, rénovées ou carrément refaites.

Souvent bénies à l’occasion d’une communion ou d’une fête commémorative, certaines ont également été érigées à l’occasion d’une mission.

Nous trouvons, dans les archives ou registres paroissiaux, des croix (quadrivium) indiquant seulement une intersection de chemin sans pour autant qu’y figure un symbole.

Peu d’écrits, à part les missions rapportées par les prêtres, permettent de dater les croix originelles.

Celles actuellement présentes ont en majorité été refaites et à nouveau bénies au XXe siècle. Seules les vieilles croix de pierre prouvent une histoire ancienne…

sans pour autant nous conter leur première érection.

Toutes les croix que nous avons recensées sont de forme latine :

La croix blanche, la croix Brouard, le calvaire du bourg, la croix du clocher, la croix dite du calvaire, la croix de l’abbaye, la croix Gigot, la croix de la Grange-Neuve,

la croix hosannière, la croix de la Jeunesse, la croix de la Justice, la croix Misset.

 

Voir notre ouvrage « Archigny… son église, son abbaye, ses croix » qui raconte l’historique de chacune des croix.  Lien vers les publications ------->  ICI

 

Retour au journal - Retour à la page d'accueil