Accueil

Journal
Le Musée Acadien
du 03/04/2020
 Divers - 61 articles  

 

Située dans le village des Huit-Maisons, dénommé initialement village Louis XVI, la ferme dite acadienne n° 10 est attribuée, en 1774, au couple Charles Naquin et Anne Doiron,

tous les deux Acadiens. Ils y vivent jusqu’au décès d’Anne en 1782. Charles et ses six enfants partent alors pour Nantes et la Louisiane.

En 1784, la ferme est attribuée aux orphelins Gautrot dont le tuteur est Ambroise Guillot, tous Acadiens. En 1793 elle devient propriété du couple Paul Guillot et Marie Sauvion,

Acadiens, qui y vivent avec leurs six enfants. Puis, après 1793, c’est Françoise Daigle, Acadienne, qui dispose de cette maison.

En 1963, la propriétaire, madame Bernard, petite fille du général Papuchon, descendant d’Acadien, cède la ferme n° 10 à la commune.

En 1964 et 1965, Octave Chaussebourg, maire d’Archigny, prend les premiers contacts avec le Canada pour parler de la ligne acadienne.

Une idée de musée fait son chemin et les premiers jalons sont alors posés.

En 1973, 200 ans après sa construction, et sous l’impulsion de Jacques Lonhienne, maire alors en exercice, cette ancienne ferme est inaugurée sous le titre de « musée acadien ».

De nombreuses personnalités sont présentes, en particulier deux importantes délégations louisianaise et acadienne.

Se fonde alors « Les Cousins acadiens du Poitou », association homologuée le 8 janvier 1980. Elle assume l’animation du musée à partir de 1985,

musée qui ne sera totalement aménagé qu’en 1990.

Vouée initialement à mettre en contact les descendants d’Acadiens de la région, elle étend petit à petit sa destination première à tous les descendants d’Acadiens de France,

et, en plus de l’animation du musée, organise des conférences et la traditionnelle fête du Petit Tintamarre tous les 15 août.

Depuis 2009, la gestion du musée est confiée à l’agglomération de Châtellerault, l’association restant animatrice de visites en dehors des plages d’ouverture définies

par la communauté de communes.

S’y pressent 3 500 visiteurs par an. À ce chiffre transmis par l’office de Tourisme châtelleraudais, il faut ajouter les visites et conférences organisées par « Les Cousins Acadiens du Poitou ».

 

Retour au journal - Retour à la page d'accueil