Accueil

Journal
Plans d'eau : baignade et pêche
du 03/04/2020
 Divers - 61 articles  

 

l'étang de baignade

L'étang de pêche

Après-guerre, les très nombreux jeunes du village, vont, les jours d’été, se baigner dans la Vienne à Bonneuil-Matours. Désirant eux-aussi posséder leur propre lieu de baignade,

ils déposent une pétition auprès du maire d’Archigny, Octave Chaussebourg.

Ce dernier n’ayant aucune solution immédiate enregistre la demande et attend la possibilité d’y répondre. L’opportunité se présente en 1970

lorsque la propriétaire de la ferme de la Bironnerie veut se débarrasser, pour un prix modique, d’un pré à Chavard. Ce pré, coupé en deux par un ruisseau,

est entretenu par son fermier qui n’en récolte rien. L’affaire est conclue.

Un terrassement est fait, grande excavation alimentée par le ruisseau d’eau courante, et sert de baignade pour les jeunes.

Une autre partie du pré, marécageuse, est transformée en mare de pêche à la demande des conseillers municipaux qui veulent aussi leur trou d’eau.

L’aménagement de 1974, diligenté par le maire, Jacques Lonhienne, se compose de la création d’un parking, de toilettes,

d’une baraque à frites qui sera gérée par les associations du village, d’un parcours de santé.

En 1985, le bassin de pêche est aménagé et entretenu. Il est à ce jour très fréquenté.

Actuellement, le bassin de baignade est aux normes sanitaires et sécuritaires.

Son pourtour et son aire de jeux jouxtent l’arboretum. Les hauts arbres de la campagne archignoise offrent leur ombre aux pique-niqueurs ou baigneurs.

Les bénévoles d’association n’étant plus en âge d’assurer le service, la baraque à frites a été remplacée, en 2019, par un chalet communal, loué à une gérante qui offre repas,

boissons et jeux pour les enfants et les plus grands, et organise des soirées à thème.

Report vers "Souvenirs d'Archigny 1939-1945"        Lien pour les Publications  ----------- >    ICI

 

 

Retour au journal - Retour à la page d'accueil