Accueil

Journal
La Propriété de Jolines
du 04/04/2020
 Divers - 61 articles  

La propriété de Jolines

 

Au XIIIe s. elle fut l’une des fermes des moines de l’abbaye de l’Étoile.

Pour cette raison une chapelle y était érigée, permettant ainsi aux moines et convers, trop éloignés de l’abbaye, d’assister aux offices.

Bien plus tard, nous trouvons trace de mariages dans cette chapelle qui dépendait de l’église d’Archigny.

Il n’en reste plus qu’une niche et un grand bassin en pierre qui a pu servir, peut-être, de fonts-baptismaux.

La propriété dut passer aux mains de l’évêché puisqu’en 1309 l’évêque y récupérait sa dîme sous forme de grasses gélines.

La construction de la grande bâtisse eut lieu en 1636, date inscrite sur le fronton d’une porte, et les écuries et granges certainement à la même période.

L’aile gauche, en entrant dans la cour carrée, est plus ancienne et l’on trouve, à l’intérieur des bâtiments, dans une pièce transformée en bureau,

un magnifique four à pain datant certainement de l’occupation par les religieux car de construction identique à celui de l’abbaye.

Cette propriété privée est remarquablement entretenue.

Située près du bourg, direction sud-est.

 

Retour au journal - Retour à la page d'accueil