Accueil

Journal
Exposition d'aquarelles de Jacqueline Gagnaire
du 29/09/2006
par Michel MARASSE
 Les Cousins Acadiens - 102 articles  

à la ferme Acadienne N°6 le 9 septembre 2006

L'exposition de Jacqueline GAGNAIRE s'est déroulée du 9 au 17 septembre à la ferme acadienne n° 6. Les journées du patrimoine étant les 16 et 17, la fin de l'exposition s'est trouvée englobée dans cette manifestation pour l'enchantement des visiteurs.


Qui est Jacqueline GAGNAIRE ? Jacqueline est membre de l'association des Cousins Acadiens depuis plusieurs années. Retraitée de l'enseignement, elle exerce de nombreuses activités au sein de diverses associations, dispensant ses compétences sans retenue. Sa curiosité nous a valu l'écriture d'un livre sur le marquis de Pérusse des Cars, écrit en duo avec son amie Claudine PAULY, également membre de notre association et retraitée de l'enseignement.


Outre ses talents d'écrivaine (comme on dit là-bas), elle est passionnée de peinture et plus particulièrement d'aquarelles.


Vendredi 8 après-midi, Françoise et Didier sont allés installer des éclairages complémentaires à ceux de la salle, assez insuffisants pour une exposition il faut le dire. Puis renforcement des fils de soutien des cadres car les tableaux sous-verre sont lourds.


Samedi matin, Jacqueline, son mari, Françoise et Didier ont passé la matinée à fixer les chaînettes de soutien, à positionner et accrocher les tableaux. Jacqueline est, comme tout artiste, très pointilleuse sur le mariage des couleurs, et placer les tableaux par gammes de tonalités est son affaire.


Tout était prêt pour l'ouverture à 15 H pour entraîner les visiteurs dans une croisière fleurie d'une semaine. La première escale était le vernissage, le 9 à 17 H 30, suivi du verre de l'amitié.De nombreux visiteurs sont venus témoigner à Jacqueline leur amitié, connaissant déjà ses oeuvres. D'autres ont été attirés par toutes ces fleurs lumineuses, fleurs de nos jardins, fleurs des champs... seul le parfum n'y était pas. Mais à la réflexion, en passant assez près, n'avons-vous pas senti un petit quelque chose ?


Sur une table, à part, étaient exposées les aquarelles originales figurant dans le livre sur Pérusse des Cars, ainsi que d'autres, faites à cet effet mais qui n'avaient pas été choisies pour cet ouvrage.




































Tout au long de la semaine, malgré un mauvais temps persistant, les amateurs de peinture se sont succédés, profitant du savoir de leur hôtesse pour se faire expliquer l'Acadie, les Acadiens et la construction des fermes. Le samedi 16 et le dimanche 17, journées du patrimoine, Violette a fait son office de guide et a pris la relève pour ces explications.

On dit que l'obésité est une maladie qui gagne du terrain. C'est vrai ! Même le quart d'heure poitevin en est touché ! En effet, prévu le dimanche à 18 H, le film « Sur les pas de Pierre Du Gua De Monts » n'a fait son apparition sur notre écran qu'à 18 H 30. Michel MARASSE, absent ce jour là, avait prêté son lecteur de DVD, puis Serge CARDINEAUX, absent également, avait formé notre Président à la sonoritation. Gérard était donc fin prêt, avec un retard logistique bien pardonné, à tourner la manivelle de projection. Cinquante personnes, O combien attentives, ont apprécié ce documentaire sur l'homme d'exception et grand visionnaire que fut Pierre Du Gua De Monts. Fondateur de l'Acadie, ses actions au profit de la Nouvelle France ont permis à la francophonie d'hier de se prolonger jusqu'à nos jours.

C'est les yeux encore plein de fleurs, pleins d'histoire, que tous les spectateurs se sont réunis autour du verre de l'amitié clôturant ainsi la dernière activité culturelle de l'été 2006 à la ferme n° 6.

Merci Jacqueline pour cette semaine fleurie qui a fait la nique au mauvais temps !


Photos Michel Marasse
Renseignements :  contact@archigny.net
Retour au journal - Retour à la page d'accueil