Accueil

Journal
Châtillon sur Indre juin 2022
du 19/06/2022
 Voyages en France - 62 articles  

Le donjon de Châtillon-sur-Indre est l'un des derniers vestiges d'un puissant château fort édifié sur ordre d'Henri II Plantagenêt vers 1160.

Tel qu'il se présente avec sa tour cylindrique qui culmine à 30 mètres, entourée d'un rempart de protection sur une motte calcaire rehaussée, c'est le plus ancien de France.

Ce genre de tour était un élément majeur de l'architecture militaire médiévale.

On n'est ici pas très loin des limites de l'empire angevin, d'où la nécessité de surveiller les frontières par des bastides puissantes.

Les siècles n'ont pas beaucoup modifié le donjon. Utilisée comme château d'eau dès 1932, la tour est aujourd'hui désaffectée.

 

L’escalier moderne qui permet de monter dans la tour aboutit à une porte, percée en 1930, dans une ancienne fenêtre.

La porte primitive, transformée en fenêtre se trouve juste en face de l’entrée moderne. La salle haute était la salle principale de la tour, elle a subi de nombreuses transformations.

Le dallage calcaire du sol, avec ses dalles concentriques disposées comme les tuiles d’un toit et ses gouttières périphériques est une couverture mise en place au XVIe

pour protéger la coupole lorsque le toit de la tour avait disparu. Des gouttières évacuaient ainsi les eaux pluviales par quatre gargouilles.

Des ouvertures primitives, seule la fenêtre ouverte vers le sud, avec ses coussièges a gardé son aspect médiéval.

De nombreux graffiti, certains très anciens, sont gravés dans les sièges et l’embrasure de la fenêtre.

Enfin, de la terrasse supérieure, on jouit d’un vaste panorama sur la basse cour du château l’église Notre-Dame, la ville de Châtillon-sur-Indre et la vallée de l’Indre de Palluau à Bridoré.

1884 Confiance       Loyauté en 1886........

Un circuit de tourisme fléché permet de découvrir la ville

La porte nord du château

 

 

 

Retour au journal - Retour à la page d'accueil